En quoi consiste le metier de cartographe topographe?

Afin d’établir des cartes géographiques en se basant sur des photographies satellitaires ou aériennes, plusieurs personnes font appel à un cartographe topographe. Ces metiers ont des finalités diverses puisqu’elles sont utiles aux sciences telles que l’économie, la démographie ou encore la géologie. Cependant, quelles sont réellement ses missions et quelle est la formation requise pour en devenir. Découvrez-en plus dans la suite de cet article. 

Les missions d’un cartographe topographe

Le cartographe dessinateur est un ingenieur de la géographie physique. Il effectue un véritable travail de conversion de l’activité humaine en donnees et schémas cartographiques. Le cartographe topographe est avant tout un scientifique, il maîtrise donc les outils graphiques, l’outil informatique notamment, indispensable à l’exercice de son metier. De manière globale, un intérêt pour les nouvelles technologies est appréciable. De plus, vous devez que la maîtrise de l’anglais technique est un atout considérable pour être un geometre au complet. En se basant sur des constats statistiques et informatiques tirés d’études économiques, ou liées à l’aménagement urbain, le geometre dresse et alimente ses schémas sous forme de dessin et d’histogrammes. Les prises de vues aériennes et satellitaires du terrain servent également aux différents travaux. Les outils informatiques de la catégorie des systèmes d’information geographique (sig) lui sont utiles pour transformer en cartes ses donnees statistiques ayant rapport aux metiers et bénéfiques dans leur emploi. L’ingenieur s’intéresse quant à lui aux réalités physiques sur un terrain : les réseaux routiers, fluviaux, hydrographiques, le relief. Après interprétation de ses chiffres, le geometre réfléchit au mode de représentation graphique le plus adéquat 2D ou 3D et réalise une première ébauche sur papier ou en images virtuelles.

Formations nécessaires pour devenir cartographe topographe

La formation classique de le metier d’expert en cartographe topographe est cependant universitaire et les universités de Paris, d’Orléans ou encore de Toulouse proposent des licences professionnelles cartographie, topographie et sig ou expert géomatique. Un approfondissement jusqu’au niveau master est appréciable, à travers des masters professionnels comme Carthageo de Paris et de Lille ou cartographie et gestion des espaces à fortes contraintes de Nantes. De plus, après votre apprentissage, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce pour trouver de l’emploi. Le metier d’ingenieur peut également s’exercer au niveau technicien, et il existe des brevets de technicien (niveau bac) dessinateur maquettiste, option cartographie ouvrant des portes au metier ou à l’emploi. De plus, l’Ecole nationale des sciences géographiques (ENSG) forme et recrute des ingénieurs cartographes, par des concours accessibles au niveau bac plus deux ans (préférablement après prépa). Lorsque vous y sortez en tant que geometre, vous avez plus de chance de trouver du travail avec un salaire important puisque les diplômes obtenus dans ces écoles sont bien respectés.

Débouchés et possibilité d’évolution

Un expert en géographie peut évoluer vers un poste de chef de projet comme emploi avec un salaire important. Un ingenieur de l’IGN peut quant à lui se convertir dans l’enseignement supérieur après certaines années d’expérience ou être à la tête d’une équipe de recherche et d’information geographique. En se basant sur des etudes statistiques et informatiques tirés d’etudes économiques, ou liées à l’aménagement urbain, il dresse et alimente ses schémas sous forme d’histogrammes. Les prises de vues aériennes et satellitaires servent également aux différents travaux.